DREAD Blog

Retour au BLOG

Jamaican Street Art : Portraits

December 7, 2018

Portrait de deux jeunes artistes issus de la scène moderne du street art jamaïcain, The Artist Javier et Kokab Zohoori-Dossa. On peut admirer leurs œuvres à Fleet Street, cette rue consacrée au street art depuis le projet Paint Jamaica de 2014. Localisée au cœur de l’un des pires ghettos de la capitale, Southside, elle abrite désormais le plus grand espace dédié au street art de toutes les Caraïbes !

 

 

KOKAB ZOHOORI-DOSSA

Les visages peints par Kokab au 41 Fleet Street font partie des plus belles réussites du projet Paint Jamaica. Lumineux, puissants sans être arrogants, ils dégagent une sérénité frappante. Née d’un père béninois et d’une mère iranienne, Kokab est née et à grandi en Jamaïque, où elle a suivi les cours du prestigieux Edna Manley College, à Kingston. Elle s’y est intéressée au street art grâce à des amis et au projet Paint Jamaica. Dans ses œuvres, elle parle d’émancipation de la femme, de beauté africaine et d’identité. « Les portraits que j’ai peints au 41 Fleet Street, confie-t-elle, entendent célébrer la femme noire et souligner la beauté des traits africains au sein d’un environnement qui tend à renvoyer une image négative des Noirs. Après avoir parler aux gamins du quartier, je me suis aperçu qu’ils étaient en manque de modèles noirs positifs. » Kokab a aujourd’hui 24 ans et vit en Jamaïque.

 

Contact: kokabzohooridossa@gmail.com

 

 

THE ARTIST JAVIER

Il pratique une peinture abstraite où les explosions de couleur renvoient à des sentiments diffus et immédiats. « Je peins librement et de manière spontanée, confie-t-il. Mon art nait de réponses intuitives au creux d’un processus créatif. » Qualifiant ses œuvres de rêves ou de souvenirs d’endroits inconnus et familiers à la fois, Javier aime expérimenter et s’inspirer d’autres styles. Il n’en conserve pas moins un style immédiatement reconnaissable. Après une enfance passée à Manchester, Javier étudie l’architecture puis se lance à corps perdu dans l’art sous toutes ses formes : fresques abstraites et expressionnistes, minimalisme, automatisme, il décline les gammes d’un art réfléchi, influencé par Jackson Pollock. Design d’intérieur, pochettes de disques ou décors de théâtre, il s’exprime sur de nombreux supports. Son travail a été mis en exergue dans l’ouvrage Imago Mundi (Antiga Edizioni, 2017), focalisé sur des artistes contemporains haïtiens et jamaïcains.

 

Contact : theartistjavier@gmail.com

 

 

Retrouvez les peintures de ces deux street artists et de nombreux autres dans notre ouvrage : JAMAICAN STREET ART (DREAD Editions):

 

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ENGLISH VERSION

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Meet two young street artists, the Artist Javier and Kokab Zohoori-Dossa. Some of their works can be seen at 41 Fleet Street, where the Paint Jamaica project started in 2014. Located at the heart of a terrible community, it has now become the wider space dedicated to street art in the Caribbean.

 

 

 

Kokab Zohoori-Dossa

" From an Beninese father and an Iranian mother, Kokab was born and raised in Jamaica, where she attended the Edna Manley College. There, she got involved in street art through her friends and various initiatives such as Paint Jamaica. In her works, she talks about woman empowerment, African beauty and identity. « The portraits that I painted at 41 Fleet Street », she says, « aimed to highlight and celebrate black women and African features and beauty in the midst of negative portrayals of black people. After speaking to the young women in the community, a need for more positive and diverse images of black skinned girls was discovered." She is now 24 and lives in Jamaica.

Contact: kokabzohooridossa@gmail.com "

 

The Artist Javier

The Artist Javier is into abstract painting, and his colourful explosions bring immediate and diffuse feelings. « I paint free and spontaneously », he says. « My art is created through intuitive responses while engaged in the creative process. » He sees his paintings as « dreams » or memories of unknown yet familiar places. Javier finds his inspiration in various artists and works, although he has his own style, immediately identifiable. He was born and raised in Manchester, where he studied architecture before turning to art. « I am a multidisciplinary artist. My creative arsenal includes abstract/expressionist paintings and extends to minimalism and automatism. » He says he’s been deeply influenced by Jackson Pollock. Design, setting for plays, interior murals or album covers, Javier doesn’t limit himself, and his work has been highlighted in Imago Mundi (Antiga Edizioni, 2017), focused on contemporary Jamaican and Haitian artists.

 

Contact : theartistjavier@gmail.com


 

Please reload

Featured Posts

Visite street art du cimetière jamaïcain de May Pen!

November 6, 2019

1/7
Please reload

Recent Posts

October 16, 2019

Please reload

0