DREAD Blog

Retour au BLOG

Vivre et... philosopher à Paris au XVIIIe siècle !

May 27, 2018

 

Nouvel extrait de Vivre et mourir à Paris au XVIIIe siècle (DREAD Editions) ! Notre auteur, L. Sébastien Mercier, était assez réservé sur Voltaire, et lui préférait clairement Rousseau. A tel point qu'apprenant qu'il habitait dans une petite rue au coeur de Paris, il alla lui rendre visite. Mais, comme il le raconte à son ami provincial dans

 

notre ouvrage, la rencontre fut... surréaliste. Car Rousseau était devenu fou.

 

"Jean-Jacques Rousseau, mû par une imagination trop ardente, s’imaginait voir atour de lui un ligue d’ingénieux ennemis qui avaient déterminé les décrotteurs à lui refuser leurs services, les mendiants à rejeter son aumône, & les soldats invalides à ne pas le saluer. Il croyait fermement que l’on suivait tous ses pas, qu’on épiait tous ses discours, & qu’une foule d’émissaires, sentinelles assidues, étaient répandues à travers toute l’Europe pour le dénigrer, tantôt dans l’esprit du Roi de Prusse, tantôt dans l’esprit de la fruitière sa voisine qui ne lui faisait pas de prix sur la salades & les poires dans le seul but de l’humilier. Tel je l’ai vu, & je dois cet hommage à la vérité ; car son caractère est devenu un problème ; il ne l’est pas pour moi. Jean-Jacques Rousseau, dans sa vie privée, était attaqué d’une manie folle, & d’autant plus incurable, que son extérieur demeurait toujours calme & tranquille.

- Ce fut un grand homme. Mais vous me racontez encore une histoire triste.

- C’est une histoire parisienne, mon jeune ami... "

 

Retrouvez le reste des récits fascinants de notre auteur dans notre livre :

 

 

Please reload

Featured Posts

Visite street art du cimetière jamaïcain de May Pen!

November 6, 2019

1/7
Please reload

Recent Posts

October 16, 2019

Please reload

0