DREAD Blog

Retour au BLOG

Le dessous des cartes...

July 18, 2017

 

La carte de l’île de la Jamaïque datée de 1758 et actuellement en vente dans notre boutique (VENDUE) renferme quelques indications qui, à l’œil du néophyte, prennent des allures de signes cabalistiques. Petite explication de texte.

 

Ces cartes du 18e siècle illustraient généralement des livres de voyage ou d’histoire—bien qu’elles se vendissent aussi séparément. On les imprimait toujours à part, parce qu’elles étaient plus grandes que les pages du livre (elles étaient ensuite pliées, d’où les marques de pliures). De plus, elles n’influaient pas sur la pagination du livre. Ainsi, une carte ou une gravure glissée après la page 13 ne devenait pas la page 14. Le relieur, dont la tâche consistait à assembler les pages ensemble, à les coudre puis à recouvrir le livre d’une couverture en cuir, ne savait donc pas où les placer dans l’ouvrage. Afin de ne pas glisser la mauvaise carte au mauvais endroit, il suivait donc les instructions précises laissées par l’imprimeur sur les illustrations (qui les tenait lui-même de l’auteur). Ce sont ces indications que l’on retrouve au bas de la carte actuellement sur notre site.

 

 Ci-dessus : l'édition in-4° de l'Histoire des Voyages (Prevost), avec la carte de la Jamaïque de Bellin.

 

Cette carte a été dressée par le Sieur Bellin pour illustrer l’Histoire Générale des Voyages, rédigée par l’abbé Prevost et éditée en 20 volumes entre 1746 et 1789. Réputée pour la qualité de ses illustrations nombreuses, cette anthologie des voyages a connu plusieurs éditions. La première, dite édition originale, est sortie sous format in-4°, ou in-quarto (notre A4 moderne, qui signifie que la feuille de référence, la in-folio, a été pliée en 4). Parmi les indications que l’on trouve en bas à gauche, la première, Tome XV (ou 15), indique donc que cette carte doit se trouver dans le 15eme volume de la série. Chaque volume comportant plusieurs cartes ou gravures, elles étaient donc numérotées pour permettre au relieur de s’y retrouver plus facilement. D’où le « N°16 » au bas de notre carte : il s’agissait de la seizième carte (N°16) du 15eme Tome (Tome XV) de l’édition In-quarto (in 4°) de l’Histoire Générale des Voyages.

 

 Ci-dessus : l'édition in-12° de l'Histoire des Voyages (Prevost), avec la carte pliée plusieurs fois.

 

Les indications figurant en bas à droite suivent le même principe mais se réfèrent à une autre édition du même ouvrage, celle in-8°, c’est-à-dire au format in-octavo (le format A5, on a plié la feuille non plus en 4 mais en 8, c’est-à-dire une fois de plus) qui valait moins cher mais comportait plus de volumes. Dans cette édition précise, la carte de la Jamaïque apparaissait en face de la « page 529 », comme précisé. L’imprimeur imprimait à la fois pour l’édition in-4° et l’édition in-8°, les cartes demeurant strictement les mêmes, à un détail près : elles comportaient plus de pliures pour le format in-8° ! Cette collection a aussi vu le jour en format in-12° (format de poche), car elle fut très populaire.

 

Notons que les cartes de Bellin se vendaient aussi séparément et que celle de la Jamaïque a connu de nombreux tirages (et améliorations au fil du temps). La plus impressionnante est datée, elle aussi, de 1758, et mesure près de 100cm x 80cm !

Please reload

Featured Posts

Visite street art du cimetière jamaïcain de May Pen!

November 6, 2019

1/7
Please reload

Recent Posts

October 16, 2019

Please reload

0