DREAD Blog

Retour au BLOG

Gospel Reggae part 1

October 15, 2016

La Bible a profondément inspiré les artistes reggae. De par les réflexions qu'elle a éveillées chez eux mais aussi de manière plus concrète : Bob avait toujours une Bible sous la main lorsqu'il écrivait ses chansons et les phrases tirées directement de la Bible sont légions dans cette musique. Cette petite série d'articles tend à souligner quelques connivences musicales et à mettre en lumière des titres inspirés plus ou moins directement du "good old book". Généralement, les Jamaïcains se réfèrent à la Bible de référence anglaise, la version dite King James.

 

1° LA CREATION DU MONDE

 

Cette gravure représente une vision idyllique de la Terre au commencement, peuplée d'animaux, féconde et paisible. Le triangle qui figure Dieu (qu'on ne pouvait représenter dans la tradition juive) avec l'écriture Yavhé (Dieu), déverse ses bienfaits sur la Création depuis les cieux.

 

Aussitôt résonne la chanson de Bob Marley, We And Them. Promettant que "les méchants paieront pour leurs méfaits", Bob affirme : "C'est ce que nous dit la Bible !" Puis il chante : "Au commencement, Jah créa toute chose, il donna à l'Homme le pouvoir de régner sur toute créature mais désormais il est trop tard, l'Homme n'en a fait qu'à sa tête..." Ce qui nous amène directement à notre deuxième passage biblique.

 

 

2° - ADAM ET EVE

 

 

En succombant à la tentation représentée par le serpent (en fait Satan), Eve pousse Adam a manger la pomme de l'arbre de la connaissance du Bien et du Mal et damne la race humaine à jamais. Du coup, la femme est vue comme une tentatrice, faible et inconséquente (image dont elle souffre encore "politiquement" de nos jours). Dans leur méconnue chanson Adam And Eve, les Wailers ne montrent aucune compassion envers la pauvre Eve : "Le Seigneur créa Adma et Eve pour vivre heureux dans le jardin d'Eden mais ils désobéirent / Je veux savoir pourquoi ils ont péché ?! / Ils ont brisé les lois de la vie et, depuis, nous vivons tous dans le péché / Et où que tu ailles, la femme est la racine de tout mal." Bon, voilà qui est réglé.

 

La même chanson a été chantée par les Bleechers (menés par Leo Graham) et si l'on en croit le single de la vidéo ci-dessous, elle fut écrite par eux et reprise par les Wailers.

 

Adam & Eve, THE WAILERS.

 

Adam & Eve, THE BLEECHERS.

 

 

PS : les gravures utilisées pour cette série sont tirées de la fameuse Bible de Royaumont qui, au 17e siècle, fut la première à réellement démocratiser les textes sacrés en les proposant en langue vulgaire (en français, et non pas en latin) et en les accompagnant de ces superbes gravures qui présentent des personnages au type caucasien bien trop accentué, certes ; mais qui doivent s'apprécier comme des paraboles (et des témoins de leur époque).

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Visite street art du cimetière jamaïcain de May Pen!

November 6, 2019

1/7
Please reload

Recent Posts

November 18, 2019

Please reload

0