DREAD Blog

Retour au BLOG

Tribute to Dave Hendley...

July 22, 2016

 

 

Dave Hendley est mort. Triste nouvelle, en vérité. Cet activiste anglais laisse derrière lui quelques clichés, rares et pourtant emblématiques d'une époque par leur sincérité et leur force, quelques galettes aussi puisqu'il a créé l'éphémère mais cultissime label Sufferers' Heights en 1979. Plutôt effacé de son propre aveu, Dave fut surtout un observateur extrêmement fin de la scène musicale jamaïcaine. Et, pour tout dire, le meilleur auteur anglophone avec lequel nous ayons jamais collaboré à Natty Dread. Plusieurs journalistes anglais et américains ont des connaissances très sérieuses en matière de reggae, mais quasiment aucun n'ont cette capacité à rendre l'émotion à travers leur écriture. Dave Hendley avait ce talent, sans même s'en rendre compte. L'article que nous lui avions commandé à l'époque sur Channel One (Natty Dread N°21) était très bon dans sa première bouture mais manquait d'un petit quelque chose que Dave rechignait à ajouter par crainte, disait-il, de mettre les gens mal à l'aise. Nous le convainquions alors que ces détails "humains" rendaient justement l'histoire globale beaucoup plus excitante et extraordinaire et Dave nous remettait, deux jours plus tard, un superbe article gonflé d'anecdotes savoureuses et, à l'image de ses clichés : habité. D'ailleurs, voici quelques années, nous lui proposions même d'écrire un livre entier pour DREAD Editions. Malheureusement, ce projet ne verra jamais le jour.

 

Parmi ses photos les plus connues, King Tubby dans son studio (il avait développé un relation très particulière avec Tubby et avait d'ailleurs signé un superbe portrait du Maître du Dub dans Natty Dread), Spear à St Ann (voir illustration), Gregory Isaacs ou encore Lee Perry dans son studio.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Visite street art du cimetière jamaïcain de May Pen!

November 6, 2019

1/7
Please reload

Recent Posts

October 16, 2019

Please reload

0