Somptueux plan de Kingston, imprimé en 1764 ! Dressé par Bellin, ingénieur de la marine et du depost des plans... 

Suite au tremblement de terre qui abîme Port Royal en 1692, les Anglais de la Jamaïque bâtissent Kingston en hâte, de l'autre côté de la baie. Ils adoptent le plan de l'ingénieur et colonel Lilly. La ville, constituée de rues qui se coupent à angles droits, comprend notamment la "Place d'arme", plus connue aujourd'hui sous le nom de Parade. C'est là, deux cents ans plus tard, que Bob Marley et Lee Perry enregistreront leurs albums classiques, dans le célèbre studio Randy's.

Plan de Kingston de 1764 ! Aquerellé à la main.

149,00 €Prix
  • Plan certifié d'époque, donc vieux de 253 ans. Imprimé sur un épais papier vergé légèrement piqué sur les extérieurs (voir photos). Taille de la feuille : 44x32cm / Taille du plan lui-même : 30x20cm. La mer est aquarellée à la main dans un vert pâle très subtile. Très rare plan de Kingston qui se vendait à l'unité (comme le nôtre) ou joint à un atlas qu'il avait consacré en grande partie à l'île, qui fascinait alors les Français de Saint-Domingue (Haïti). Voici une trace vibrante de plus de 150 ans d'histoire commune entre la France et la Jamaïque.

    AU bas, une rose des vents permet de resituer Kingston sur une carte générale et, sur les côtés, on trouve "l'explication des chiffres" portés sur le plan. Il s'agit du nom des rues, traduits en français, qui sont chers aux historiens et aux amateurs de reggae. On trouve notamment :
    - Rue d'Orange pour ORANGE STREET
    - Rue du Nord pour NORTH STREET
    - Rue de Roi pour KING STREET...

    On trouve aussi, témoignage moins réjouissant de cette époque, à gauche de la ville, le "cimetière des Nègres" ou celui des "étrangers".
0